Faire son bois
Chauffage bois > Faire son bois > Le matériel pour le bois > Fendre son bois

Fendre son bois

La fente du bois est indispensable pour des raisons pratiques : en effet, une fois rangé en stère, les bûches coupées occupent bien moins de place et il est plus facile d'occuper le vide entre les bûches. Mais, il est aussi indispensable pour des raisons techniques : une fois la bûche fendue, son cœur n'est plus protégé par l'écorce et sèche donc plus rapidement et facilement.

Les outils pour fendre le bois

Des outils sont nécessaires à la fente du bois. Certains sont réservés aux professionnels comme les fendeuses à bois du fait de leur poids et de leur coût même s'ils ont tendance à se démocratiser. 

exemple d'un merlin et d'une buche de bois

En effet, il existe maintenant des modèles réduits qui fendent des bûches jusqu'à 60 centimètres mais leur qualité est loin de valoir lesmachines utilisées par les professionnels. D'autres outils sont accessibles au grand public tels que le merlin, la hache, la masse et le coin dont il existe plusieurs modèles : en forme allongé, d'étoile ou encore hélicoïdal. Avec des bûches d'une longueur inférieure à 50 cm, la hache et le merlin sont bien adaptés. Au delà, coins et masse sont bien mieux adaptés et surtout moins fatigants.

Enfin, de plus en plus de loueurs proposent la location de fendeuse à bois de type professionnel. Cette solution s'avère utile dans le cas où la durée de fendage du bois ne dépasse pas une journée de travail.

Les techniques pour fendre le bois

D'abord, la position de la bûche est importante. Elle doit toujours être posée de manière verticale sur un tronc ou une matière très rigide. Pour le fendage des bûches ne dépassant pas 10 centimètres, l'utilisation de la hache, plus légère que les autres outils, est tout à fait possible. Elle est d'ordinaire plus utilisée pour ébrancher les bûches. Mais pour la fente de bûche dépassant cette taille, il faut utiliser un coin ainsi qu'un merlin.

Si le bois n'est pas trop dur, le coin peut être positionné au centre de la bûche pour y créer une encoche grâce au merlin. Une fois fait, il ne reste plus qu'à fendre le bois dans le sens de cette encoche. Si le bois est plus dur et ne permet pas une position au centre du coin, celui-ci peut être excentré vers l'extérieur de la bûche. Enfin, si le bois est vraiment trop dur et trop sec, une tronçonneuse peut être utilisées pour créer cette encoche.

Conseils supplémentaires

Il faut toujours fendre dans le sens du bois.

Les nœuds sont les parties les plus denses du bois. Le fendage y est impossible à ces endroits. Comme expliqué précédemment, une tronçonneuse peut être utilisée pour le fendage de cette partie.

Ils existent des outils moins répandus pour le fendage tel que les fendeuses de bûches manuelles (de marque Logmatic par exemple) qui ont aussi une certaine efficacité.

Quelques prix constatés